« La Région fait plus pour l’Auvergne » – Le Puy-en-Velay (43000 … – L’Eveil de la Haute-Loire

Le 12 janvier 2017, par Editor Bot

L’Eveil de la Haute-Loire
« La Région fait plus pour l’Auvergne » – Le Puy-en-Velay (43000 …
L’Eveil de la Haute-Loire
Il y a un an, Laurent Wauquiez était élu à la présidence de la nouvelle Région. « Quand on veut défendre l’Auvergne, on peut défendre l’Auvergne », a-t-il …
Grande Région : l’obsession auvergnate de Laurent Wauquiez un …France Bleu
2 autres articles »

Lire l’article

Le baromètre 2016 de l’emploi en région Auvergne-Rhône-Alpes

Le 11 janvier 2017, par Marie Cartigny

Le « Baromètre 2016 de l’emploi en région Auvergne-Rhône-Alpes » se veut une photographie fidèle de la situation de l’emploi salarié dans la région. Ce baromètre a été réalisé à partir de l’analyse des offres d’emploi publiées sur Jobijoba.com entre le 1er janvier et le 20 décembre 2016. Il vise à présenter une photographie fidèle de la situation de l’emploi salarié dans la région : le nombre d’offres d’emploi,leur localisation, les secteurs qui offrent des opportunités et, au sein de ces secteurs, les métiers les plus recherchés.

Les principales conclusions

– Sur les 630 286 offres proposées en 2016, 90,7 % étaient situées en Rhône-Alpes et 9,3 % en Auvergne.

– Les villes de la région offrant le plus d’emplois sont par ordre décroissant : Lyon (142 067 offres), Grenoble (35 151), Saint-Etienne (16 536), Clermont-Ferrand (16 051), Annecy (12 647), Valence (11 880), Chambéry (10 706), Villeurbanne (7 411) et Saint-Priest (6 600).

– Les 5 secteurs qui offrent le plus d’emplois sont 1) L’industrie, 2) Le commerce-vente, 3) Le BTP, 4) La santé, 5) Le transport-logistique.

– L’industrie recherche en priorité des techniciens de maintenance (salaire médian : 25 000 € bruts), des caristes (20 000 € bruts), des régleurs (22 500 € bruts) et des assembleurs-monteurs (21 600 € bruts).

Bon plan vacances : offrez-vous un voiturier pour un départ depuis Lyon Saint-Exupéry

Le 17 juin 2016, par Rédaction AuvergneRhôneAlpes.info

Crée en octobre 2013 par Manoël Roy, Jonathan Grandperrin, Charles Raymond et Thomas de Longvilliers, Ector est le leader français du voiturier-parking, avec plus de 40 000 jours de stationnement vendus depuis son lancement. Ouvert depuis l’automne 2015 à la gare de Lyon en plus des aéroports Parisiens, le service s’est étendu à Lyon Saint-Exupéry et à Nice Côte d’Azur.

quelques chiffres

En 2015, plus de 169 millions de passagers sont passés dans les aéroports français et 2 milliards de voyageurs ont emprunté les gares SNCF. Les préparatifs liés à l’organisation du voyage et au transport peuvent être source d’anxiété. D’après une étude de l’association prévention routière réalisée en 2015, plus d’1 français sur 4 est stressé au volant : 33% a notamment peur d’être en retard.

Une recette simple et efficace

En quelques clics seulement, vous pouvez réserver votre voiturier à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Avec Ector, vous déposez et récupérez votre véhicule directement au dépose-minute. Une fois prise en charge par un voiturier, votre voiture est stationnée dans un parking partenaire situé à proximité. Et les prix sont compétitifs : comptez 50€ pour un week-end de 4 jours et 100€ pour une semaine de stationnement.

Le principe ?

L’automobiliste réserve son voiturier avec stationnement au plus tard 1 h avant son arrivée à la gare ou l’aéroport via l’application mobile ou le site web. Il confie son véhicule au dépose-minute à un voiturier qui la stationne dans un parking surveillé 24h/24, pendant toute la durée de son séjour.

La voiture est ensuite restituée au propriétaire à son retour également au dépose-minute.
Le service est disponible uniquement sur réservation, et inclut le stationnement avec une assurance tous risques. Ector propose également des services additionnels comme le nettoyage, le plein d’essence ou encore la révision du véhicule.

A propos de la start-up

La start-up française Ector est présente dans les aéroports et gares de Paris, les aéroports de Nice Côte d’Azur, Toulouse, Nantes et Lyon Saint-Exupéry. La start-up qui vise une présence nationale à grande échelle ainsi qu’une présence à l’internationale dans un futur proche avec notamment des ouvertures prévues à Bruxelles et Genève, emploie environ 50 voituriers (indépendants ou sous contrat de travail).

 

Scènes et Images la première agence Pôle emploi dédiée aux professionnels du spectacle en Auvergne-Rhône-Alpes

Le 02 juin 2016, par Marie Cartigny

Pôle emploi Spectacle Rhône devient, à partir du 1er juin 2016, Scènes et Images, première agence avec une compétence régionale, spécialisée dans les domaines du spectacle, du cinéma, de l’audiovisuel et des jeux vidéo. La nouvelle agence Scènes et Images, basée au centre de Lyon et près de la gare Part Dieu, accompagne dorénavant tous demandeurs d’emploi indemnisés au titre des Annexes 8 et 10 et les employeurs dont l’activité tient des domaines de la culture et du spectacle.

Pourquoi une agence régionale?

Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième région française, en termes d’activité des industries culturelles et créatives avec un poids économique estimé à 74 milliards d’euros. Depuis 2010, Pôle emploi Spectacle a développé des partenariats régionaux avec des institutions, des agences culturelles et des pôles de compétences partout dans la région. Dans les secteurs culturels où les métiers sont en constante évolution, les recrutements se font beaucoup par réseautage et par cooptation. En régionalisant l’agence Scènes et Images, l’équipe de spécialistes de Pôle emploi souhaite ouvrir ces marchés et faire bénéficier de son expertise tous les professionnels en Auvergne-Rhône-Alpes. Faire profiter tous les employeurs et les demandeurs d’emploi des partenariats régionaux est, par ailleurs, une des attentes fortes exprimées par ce public.

Qu’est-ce qui change?

– Employeurs et intermittents du spectacle auront un seul interlocuteur, spécialisé et qui connaît parfaitement le milieu et les exigences du secteur culturel ;
– Les employeurs auront accès à la base de données spécialisée et donc aux profils correspondant à leurs besoins ;
– Les employeurs et les candidats auront des réponses rapides et « sur mesure ».

Le recouvrement des cotisations des entreprises de ces secteurs et le traitement du dossier indemnisation relevant des Annexes 8 et 10 des intermittents du spectacle restent de la compétence de Pôle emploi services avec qui l’agence Scènes et Images travaille en étroite collaboration.

La nouvelle agence Scènes et Images en quelques mots

– 31 collaborateurs spécialisés dans les domaines artistiques et culturels ;
– Une compétence pour un suivi 100% Web, pour les candidats qui ont choisi ce mode d’accompagnement et qui leur permet de contacter Pôle emploi sans se déplacer ;
– 40 castings de longs métrages par an (2000 postes pour le film « Les Lyonnais d’Olivier Marchal, 600 postes pour « Number One » de Serge Hazanavicus…) ;
– 18000 employeurs et 9000 demandeurs d’emploi concernés.

Une seule adresse pour les professionnels de toute la nouvelle région :

Pôle emploi Scènes et Images :
Immeuble le Panoramique 4ème étage
83 – 85 Boulevard Marius Vivier Merle,
69003 Lyon

Valdi : une réponse forte au recyclage des piles au cœur de la France

Le 31 mai 2016, par Rédaction AuvergneRhôneAlpes.info

Créé il y a 190 ans, le site de Commentry en Allier était tout d’abord dédié à la verrerie puis à l’aciérie avant de se spécialiser dans les aciers rapides durant les années 1950 avec Erasteel. Fort de cette haute technicité, le site de Commentry vit actuellement une étape majeure de son évolution en accueillant Valdi qui vient compléter ses activités. Le recyclage des piles, catalyseurs pétroliers et oxydes métalliques permettra au site d’avoir sur place une partie de ses matières premières pour la fabrication de ses aciers rapides. Dès 2017, Commentry aura la plus forte capacité de traitement en Europe reposant sur la pyrométallurgie (à savoir la fusion des piles, à haute température), seule technologie qui assure 100 % de valorisation des métaux issus des piles usagées.

Le recyclage des piles : une chance pour l’Allier, un enjeu en France

Actuellement, environ 38 % des piles intègrent le circuit du recyclage. 30 % sont mises de côté dans les foyers et le reste est encore mis en décharge. Atteindre 45 % de collecte des piles commercialisées en Europe, tel est l’enjeu actuellement posé par la directive européenne transposée en France en 2009.

Pour Emmanuel Toussaint Dauvergne, directeur général de SCRELEC, un des 2 éco-organismes chargé de la collecte des piles, « Valdi est un site pilote. Le recyclage des piles en France doit être majoré, plutôt que de faire partir les piles en Espagne. Valdi, par son expertise et son ingénierie, permettra de recycler français, dans de grands volumes ». Une préoccupation partagée par les SICTOMs présents lors de la visite : « Il est important pour nous que les déchets soient traités dans l’Allier : cela permet de réduire les temps de transport. Et plus largement, c’est bénéfique pour tous avec la création d’emplois : on est en plein dans l’économie circulaire » explique Sylvain Petit-Jean du SICTOM Sud Allier.

Valdi : un apport éco-responsable et social

Sur les 20 hectares du site, quasiment tous les espaces sont réaménagés, transformés pour accueillir des équipements dédiés au recyclage des piles. Dès son étude par les équipes d’Erasteel, l’ensemble des composantes environnementales a été pris en compte. 40 % du budget total des travaux est consacré à la maîtrise et à la réduction des impacts liés au bruit, aux poussières ou pouvant toucher l’eau.

A titre d’exemple, le bassin de rétention des eaux, en amont de la station d’épuration qui traitera l’ensemble des eaux du site, est dimensionné avec de grandes marges de sécurité pour permettre de réguler la sortie des eaux en milieu naturel, de s’adapter aux niveaux d’étiage de la rivière et donc de préserver son éco- système. « Pour un tel site, au cœur du recyclage et de l’économie circulaire, bénéficiant de l’expertise du groupe ERAMET, il nous semblait nécessaire d’aller plus loin, au-delà des obligations réglementaires » indique Raphaël Baret, chef de projet en charge de l’implantation de Valdi à Commentry.

Un article AuvergneRhoneAlpes.info

La Région fait de l’apprentissage sa priorité et maintient son soutien aux CFA, au plus près de leurs besoins

Le 02 avril 2016, par Rédaction AuvergneRhôneAlpes.info

Stéphanie Pernod-Beaudon, Vice-présidente à la Région Auvergne Rhône-Alpes, déléguée à la formation professionnelle et à l’apprentissage, s’est rendue depuis janvier à la rencontre de plusieurs centres de formations d’apprentis (CFA) sur le territoire, et souhaite réaffirmer le soutien de la Région à l’apprentissage, « voie royale » vers l’emploi. « Il est primordial que nous fassions d’Auvergne Rhône-Alpes une région leader en matière d’apprentissage » insiste-t-elle.

La Région Auvergne Rhône-Alpes entretient un dialogue fort et de qualité avec chaque CFA afin de connaître au plus précis les spécificités et la qualité pédagogiques, ainsi que la situation financière de chacun des établissements du territoire. La réforme de la taxe professionnelle de 2014 a eu pour effet d’augmenter les ressources autres que régionales de certains CFA. En 2015, les 60 CFA du territoire rhônalpin ont ainsi perçu plus de 10 M€ supplémentaires de taxe d’apprentissage et l’évolution de l’activité économique et de la masse salariale permet d’estimer une collecte de taxe d’apprentissage globalement aussi bonne en 2016.

Par cette connaissance pointue des établissements, de leur environnement et de leurs particularités, la Région Auvergne Rhône-Alpes est en mesure d’apporter à chaque CFA un soutien financier correspondant à ses besoins de fonctionnement et à la réalisation de ses projets. Cela permet également, dans un rôle de péréquation, de soutenir plus fortement les CFA qui attirent structurellement moins de taxe d’apprentissage que ceux qui en ont des recettes importantes.

Un fort investissement dans les CFA

Cette connaissance de la performance des CFA grâce à des indicateurs qualitatifs et quantitatifs permet à la Région de gérer de manière efficiente le soutien à l’apprentissage : elle renforce son attention concernant la qualité de la formation et le suivi des apprentis, et conditionne une partie des financements à l’atteinte des objectifs régionaux en la matière.

Les marges de manœuvre ainsi dégagées vont permettre à la Région Auvergne Rhône-Alpes d’accroitre son effort en faveur de l’investissement dans les CFA et pour le développement de l’apprentissage (préapprentissage, problématique du transport, hébergement et restauration des apprentis, promotion de l’apprentissage…)

« La Région Auvergne Rhône-Alpes s’appuie sur l’effet levier de la réforme de la taxe d’apprentissage : les CFA renforcent leur autonomie grâce à la perception de recettes autres que régionales et la Région renforce son action de péréquation entre les CFA et garantit son effort pour le développement de l’apprentissage sur des actions qualitatives et d’avenir. » résume Stéphanie Pernod-Beaudon. « Notre soutien à l’apprentissage reste indéfectible. »

50 postes à pourvoir au Retail Park de Chasse-sur-Rhône

Le 02 avril 2016, par Rédaction AuvergneRhôneAlpes.info

Le Retail Park Chasse Sud à Chasse-sur-Rhône organise son forum de l’emploi ce mercredi 6 avril de 10h à 18h. 50 postes seront proposés aux candidats. En effet, Chasse Sud s’agrandit. Une extension du Retail Park ouvre ses portes au public en mai prochain. Dans cette perspective, plus de 10 enseignes cherchent à recruter des serveurs, des vendeurs, des managers, des directeurs et directeurs adjoints de magasins.

De nombreuses enseignes seront présentes pour rencontrer leurs futurs collaborateurs

Dans le secteur du prêt-à-porter, les candidats pourront rencontrer les représentants des enseignes Brice, Jacqueline Riu, Vertbaudet, Orchestra, Pilou, Décathlon, Bonobo, Cache Cache ou encore Bréal. Dans le secteur de la restauration, ce sont Buffalo Grill et McDonald’s qui seront présents. Le bio sera également représenté avec la participation du magasin L’Eau Vive.

Un ou plusieurs entretiens

Les candidats sont attendus, munis de leur CV, dès 10h et jusqu’à 18h ce mercredi 6 avril. Sur le parking du centre commercial Chasse Sud, un chapiteau sera dédié au forum de l’emploi. En fonction de leur profil, les candidats seront orientés vers les recruteurs présents sur place, avec qui ils pourront s’entretenir directement : présentation de leur formation, de leur parcours, intérêts pour le poste à pourvoir, souhaits d’évolution, etc. Les représentants des enseignes répondront également à toutes leurs questions. Chaque candidat sera informé de la suite donnée à sa candidature dans les semaines à venir.

Informations pratiques & accessibilité :
Retail Park de Chasse Sud – 1515 avenue Frédéric Mistral – 38670 Chasse-sur-Rhône.
Accès en voiture : A7 sortie N°8.